Compte rendu

Kate Fletcher  interroge la place de la télévision dans les prisons.

  • La prison est un instrument pour passer le temps de manière passive. Toutefois son introduction a permis de baisser la violence et la consommation de médicaments.
  • L’accès à la télévision nécessite soit une location (12 à 46 euros par mois) ou un achat (troisième poste de dépenses), sans restriction de contenu. 
  •  La prison est un palliatif aux autres missions de réinsertion difficiles à mettre en oeuvres en détention (formation, activité, travail). 
  •  La télévision constitue un lien avec l’extérieur et évite un trop grand décalage pour les longues peines.