Condé-sur-L'Escaut

Condé-sur-l'Escaut - Tourisme HAUTS-DE-FRANCE

Ancienne cité médiévale fortifiée, la ville de Condé-sur-l’Escaut offre à découvrir un ensemble de fortifications médiévales (12e siècle) et bastionnées (du 17e siècle), ainsi que de vieilles rues au détour desquelles apparaissent des monuments classés tels que les vestiges de l’Arsenal ou l’Hôtel de Bailleul.

La ville garde la trace de son passé industriel avec l’étang Chabaud-Latour, transformé en base de loisirs.

De l’étang Chabaud-Latour, né d’un affaissement minier, est visible le chevalement de l’ancienne fosse Ledoux. La fosse a fermé en 1988 et lors du démantèlement des locaux, l’un de ses chevalements a été conservé et inscrit au titre des Monuments Historiques dès 1992.

Dans la ville :

  • Le Châtelet d’entrée du château de la Seigneurie dite de Bailleul, date de 1411, Il présente quatre tourelles coiffées de poivrières (toit en forme de cône) et des ouvertures d’archères-canonnières. Sous son aspect actuel, l’édifice a subi plusieurs transformations : le toit à la Mansard (toit à quatre versants), les fenêtres à meneaux et l’agencement intérieur ont été modifié entre le 17e et le 19e siècle. Un premier escalier à vis, aménagé en hors d’oeuvre dans la tourelle ouest, mène jusqu’aux combles ; Le second, monumentale, a été construit en 1691 pour la venue de Louis XIV. Dans la vaste salle du second, on peut admirer la grande cheminée avec sa taque en fonte aux armes d’Emmanuel de Croÿ. Le mâchicoulis de la tourelle nord (balcon percé d’ouvertures à sa partie inférieure) servait de latrine s’évacuant directement sur la rue. Du grenier, on jouit d’un panorama de Condé et des environs.
  •  Les vestiges du château de l’Arsenal était occupé jusqu’en 2004 par la gendarmerie nationale. En 2006, suite à un diagnostic réalisé par l’Inrap, le site est classé au titre des Monuments historiques.  Des fouilles archéologiques réalisées par l’université de Picardie Jules-Verne ont débuté en 2008 et se poursuivent sous forme de chantiers-école.

    Ce château a été construit en 1147, puis rasé en 1174 par ordre de Baudouin le Courageux, comte de Hainaut, en représailles contre Jacques d’Avesnes. Le même comte de Hainaut l’aurait fait rebâtir en 1184. Il comprenait autrefois huit tours, le châtelet d’entrée, et un donjon carré.  Trois de ces tours et le donjon furent rasés en 1727, pour faire place à un hopital militaire, puis un arsenal. Le châtelet d’entrée a gardé, côté rue, l’aspect d’origine. La tour la plus intéressante est celle dite du Bonnet de Dragon, à l’angle nord-est. Elle présente une forme originale à rétreint.

Dans les alentours, au cœur de la forêt domaniale de Bonsecours (parc naturel régional Scarpe-Escaut), se trouve le Château de l’Hermitage, ancienne propriété d’Emmanuel de Croÿ, construit entre 1786 et 1789 par l’architecte Jean-Baptiste Chaussard. Les travaux du parc essentiellement destiné dans un premier temps aux chasses commencent en 1755  : depuis la rotonde du château, un plan rayonnant s’enfonce dans la forêt dépassant plusieurs espaces jardinés, tel des bosquets de saisons, un pavillon chinois, une cascade, etc… Le château de l’Hermitage a été classé au titre des Monuments Historiques.

Deux circuits sont possibles :
– A pied, « le circuit des remparts » offre  une découverte des remparts datant du Moyen Age et restaurés par Vauban, plan à télécharger ici
-A vélo, « la boucle Un’Escaut » propose une balade d’une trentaine de kilomètres à la découverte du patrimoine minier du Valenciennois, plan à télécharger ici

,

THÉMATIQUES : Nature, Histoire (mine), Patrimoine industriel, Archéologie

Infos pratiques

Adresse : Mairie - 1 Place Pierre Delcourt - 59163 Condé-sur-l'Escaut
Site Internet : https://www.conde59.fr/

Logo Monument Historique

Découvrir ici l’ensemble du patrimoine des Hauts-de-France