9-9 bis

OIGNIES - Tourisme HAUTS-DE-FRANCE

Terril-mine de Oignies

En 1842, le charbon est découvert dans le Pas-de-Calais à Oignies par l’ingénieur Louis-Georges Mulot dans le parc du château de Madame Henriette De Clercq.

En 1852, Madame De Clercq crée la Société des Mines de Dourges et le site du 9-9 bis est ouvert en 1933. En. 1990 la dernière berline de charbon remonte symboliquement  à Oignies et marque la fin de l’exploitation minière dans le Nord-Pas-de-Calais.

En 2003, la Communauté d’Agglomération Hénin-Carvin fait l’acquisition du site auprès des Charbonnages de France et élabore un projet de reconversion culturel.

Inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au titre de “paysage culturel évolutif“ en 2012.

L’association d’anciens mineurs Acccusto Seci travaille sur la préservation du site et la rénovation de la machinerie.

 

Article : « Les logements ouvriers dans le Nord-Pas de Calais. Exemples de requalification. »  A lire ici

THÉMATIQUES : Histoire, mine, Patrimoine industriel, nature, Unesco

Infos pratiques

Adresse : Chemin du Tordoir CS50163 - 62590 Oignies
Site Internet : http://9-9bis.com/le-9-9bis/presentation/

Logo Unesco

Découvrir ici l’ensemble du patrimoine des Hauts-de-France